Pauvre petite!

Une personne "large" et "ouverte" va toujours vers l'ouverture d'esprit, l'amour et l'amitié. Mais, une personne "petite" et "fermée" va toujours vers le cynisme, l'étroitesse d'esprit et le pessimisme. Seule une personne égoïste ou "petite nature" peut-être ainsi tordue, et ‘‘inclusive’’ car elle ne pense qu’à elle et rejette les autres. C'est toujours facile car la négligence, le laisser-aller, l'indolence et la malveillance s’imposent! Par contre, seule une personne généreuse ou "grande nature" peut-être large d'esprit et ‘‘exclusive’’ car elle fait passer les autres avant elle. C'est souvent difficile car le contrôle de soi, la discipline, la bienveillance et l’ouverture vers les autres sont de rigueur.

La ‘‘petite nature’’ cherche toujours la reconnaissance, le respect et l'estime des autres sans jamais les obtenir vu son étroitesse d'esprit. Le grand malheur c'est qu'elle n'en est pas consciente et tourne donc en rond. La ‘‘grande nature’’ ne les cherche jamais car ces qualités sont déjà en elle vu son ouverture d'esprit. Le grand bonheur c'est qu'elle en est consciente et progresse chaque jour. La ‘‘petite nature’’ qui n'aime qu'elle même fonce droit devant et cherche à être reconnue et applaudie alors que la ‘‘grande nature’’ qui aime toute l'humanité reste à la maison et attire le monde vers elle.

blog comments powered by Disqus